Pour Didier Thévenieau.

Professeur de philosophie, Didier Thévenieau fait partie des personnes qui honorent la politique. Il lutte pour une triple refondation : écologique, sociale, et politique. Pas plus que la justice sociale, l¹écologie ne peut se réduire au supplément d¹âme d¹un monde sans âme, où l’exploitation des êtres humains se conjugue avec le bouleversement des équilibres naturels. La Terre est notre demeure et celle des générations à venir. Le principe de responsabilité nous incombe. La conscience écologique va de pair avec un partage équitable des richesses, à rebours du paradoxe qui fait que de nouveaux misérables côtoient désormais l¹opulence croissante des dominants.

Didier entend mettre en pratique les idéaux hérités de luttes pluriséculaires pour faire advenir un monde plus juste, plus responsable au regard de la nature et des hommes. Je lui fais toute confiance pour défendre et promouvoir les conquêtes qui forcèrent le capitalisme à s’humaniser. Celles du Front Populaire et de la Libération, dans le sillage du programme de progrès social du Conseil National de la Résistance. Celle d’un Code du travail aujourd’hui gravement menacé, comme l’est la Sécurité Sociale. Celle de services publics sacrifiés aux privatisations qu’impose une Europe antisociale. Je lui fais aussi toute confiance pour ne pas transiger avec l’exigence de responsabilité écologique, la règle verte, et l’abandon des énergies dangereuses pour l¹écosystème de la terre comme pour toute la communauté humaine.

Avec la France Insoumise, Didier défend aussi un nouvelle façon de faire de la politique. D’une part en faisant le pari de la culture partagée, qui permet au peuple de prendre les rênes de ses pensées au lieu de subir l’idéologie des classes dominantes. D’autre part en faisant advenir une Sixième République dans le but de donner au peuple les moyens de contrôler l’action des élus, et leur fidélité à la parole donnée pour se faire élire. Professeur de philosophie, Didier sait que la philosophie est l’art de prendre soin de sa pensée, pour agir lucidement et défendre en conscience l’émancipation laïque, la solidarité humaine, le sens du bien commun qui seul peut unir tous les hommes.

Nul doute que la générosité de son engagement militant, bien connue dans la Drôme, ferait merveille à l’Assemblée Nationale pour relayer les intérêts du peuple, qui n’est autre que l’intérêt général. Sa culture, son dévouement de citoyen, son empathie chaleureuse, le qualifient pour devenir un remarquable député de la France Insoumise. Bref, je forme des vœux pour son élection, et je lui apporte mon soutien total dans la valeureuse campagne qu’il mène.

Henri Pena-Ruiz, philosophe, écrivain, maître de conférences à Sciences Po, chevalier de la Légion d¹Honneur.